© 2019 Compagnie Aries, France - Tous droits réservés -  

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Production actuelle

Quand la guerre sera finie est une œuvre de théâtre musical de facture anglo-saxonne à la fois populaire et sophistiquée.

Présentée au Festival Off d’ Avignon 2017 avec 8 comédiens, elle a eu un impact émotionnel immense sur tous les publics. De toute évidence, le destin de ses personnages, ordinaires mais archétypaux, aux prises avec des choix existentiels dans la France de 1942,  touche l'inconscient collectif français !

La dramaturgie musicale de l'oeuvre, qui conjugue autant  l’épique que l’intime, est très  cinématographique, ce qui favorise fortement l’imaginaire de chaque spectateur. 

Ceci nous a permis d’élaborer  plusieurs configurations  pour la pièce,  afin de favoriser sa  diffusion le plus largement possible. En particulier, nous avons  conçu cet hiver une adaptation pour trois interprètes et un pianiste, qui  racontent l'histoire en jouant  chacun plusieurs personnages. Nous avons choisi de travailler avec Patrick Alluin, un metteur en scène fou de musical, avec qui nous avons commencé à collaborer en 2018 à Saint Dizier. Le Théâtre Lepic nous a proposé de nous programmer à la rentrée 2019.

Nous nous réjouissons de cette aventure collective  à venir.

L équipe d Aries

Trois interprètes pour raconter une foule : Davantage que tel ou tel personnage, les acteurs sont des conteurs qui transmettent au public les élans émotifs qui jalonnent le récit. Et, dans ce cadre, ils deviennent les héros de l'histoire : Norah, Lucile, Rupert, Fanfan, etc..

Cette vraie performance technique et émotionnelle donne lieu à un spectacle virtuose du point de vue de l'interprétation. La direction d'acteur vise à conduire les interprètes au plus profond des vibrations d'une musique écrite pour épouser complètement les tourments et aspirations de chacun des protagonistes. [lire la suite]

NOTE D'INTENTION DE MISE EN SCÈNE

 

Quand la guerre sera finie met en scène de nombreux personnages dont les histoires croisées, à la fois intimes et épiques, révèlent des destins bouleversants. Nous avons fait le pari de raconter leurs aventures avec trois comédiens-chanteurs et un pianiste.

L'histoire

En 1942, entre le cabaret de la Rose Noire à Paris et la gare de Saint-Dizier, six personnes que rien ne destinait à se rencontrer se retrouvent mêlées au sabotage d’un train allemand.

Lucile, une jeune secrétaire aux Chemins de Fer, Fanfan, son frère,

pétainiste, Gilbert leur ami, cheminot communiste, Rupert, un offcier

allemand, Nini sa maîtresse, chanteuse de cabaret, Etienne, son fils mal aimé, et Norah, une agent de Londres, vont se croiser, se déchirer, s’aimer, se trahir… Dans le même temps, le facteur Gaby fait voyager des saucissons dans des étuis de contrebasse pour les vendre au marché noir avec la complicité du porteur Célestin.

Certains mourront, d’autres sortiront grandis de cette aventure. L’époque est sombre, les héros pas forcément ceux que l’on croit.

Théâtre Lepic.jpg

EQUIPE CRÉATIVE DE QUAND LA GUERRE SERA FINIE

 

Auteur : Marie Céline Lachaud

Compositeur : Nicholas Skilbeck

Mise en scène : Patrick Alluin

Scénographie : Thierry Good

Création lumière : Eric Charansol

Création costumes : Pauline Pénelon

INTERPRÈTES : 

Mathilde Hennekine ou Léovanie Raud en alternance 

Baptiste Famery

Sebastiao Saramago ou Mehdi Vigier en alternance

PIANISTE : 

Jonathan Goywaertz

Moments de répétitions entre Nicholas Skilbeck et Mathilde Hennekinne